28 avril, 2008

Quand je serai grande... selon Proffe

Souvent, lorsque Proffe (4ans) nous parle de ce qu’elle aimerait faire lorsqu’elle sera grande, elle nous raconte qu’elle préparera des repas et donnera des vêtements aux pauvres.

Nous en parlions justement ce week-end alors que nous revenions de son cours de musique. Voyez comment sa pensée à évoluée!

Proffe : maman, c’est vrai que les pauvres ont juste de l’eau à boire hen? Ils n’ont pas de jus ni de lait, hen? Moi quand je vais être grande je vais leur acheter toutes les bouteilles d’eau du dépanneur.

Maman : En fait, il y a beaucoup de gens qui n’ont même pas la chance d’avoir de l’eau chez eux. Dans les endroits où il fait très chaud, et où il n’y a pas beaucoup de pluie, les gens doivent travailler très fort pour avoir de l’eau. Souvent, les mamans et les enfants marchent longtemps chaque jour pour aller chercher de l’eau, puis ils doivent marcher avec leur saut plein jusqu’à leur maison.

Proffe : Quoi? Ils n’ont pas d’eau dans leur maison?

Maman : Ben non. Nous, nous sommes chanceux d’avoir toute cette eau.

Proffe : Ha ben, quand je serai grande je vais leur amener des bouteilles du dépanneur alors.

Maman : Peut-être que tu pourrais être un médecin ou une infirmière et les soigner aussi. Ou professeur et leur apprendre à lire et écrire.

Moment de silence avant le punch :

Proffe, fière de sa trouvaille : Ha non, je sais maman! Au lieu, je serai une fée avec une baguette magique! Comme ça, ce sera plus vite!

1 commentaire:

Milou a dit...

On aimerait bien que la baguette existe :)
C'est peut-être la génération de Proffe qui l'inventera? :)