10 décembre, 2007

Une fin de semaine, deux activités diamétralement opposées. Partie 2

Grâce à Meilleure amie, ce week-end, j’ai profité de tous les bienfaits qu’apporte une randonnée en raquette. En effet, samedi midi, Meilleure amie me téléphone et m’invite à venir faire de la raquette. Yes sir!

Deux heures plus tard, nous roulions sur l’autoroute 5 en direction des sentiers à raquettes, sentiers que Meilleures amie connaît bien.

Arrivées au stationnement, nous enfilons nos raquettes. C’est alors que je réalise que, depuis l’achat de mes raquettes, ceci représente ma première vraie sortie. J’ai bien fait quelques pas avec les enfants mais rien de tel, dans la forêt, avec de la neige partout!

Nous y allons d’une première pente. Quel décor magnifique! Puis, après quelques minutes, alors que nous descendons une côte, je constate que mes raquettes ne sont pas bien ajustées. En fait, elles ne sont pas assez serrées sur le dessus du pied. Pas de problème, je serre la sangle un peu! Cela ne suffit pas, je serre donc à nouveau la sangle.

Une fois la descente terminée, je commence à ressentir une sensation d’inconfort au niveau de mes orteils. Elles me semblent un peu à l’étroit dans mes raquettes, dans mes bottes. Je continue, tentant d’ignorer cette sensation. Rien à faire, d’inconfort, je passe à une sensation de douleur. J’essaie donc de desserrer la sangle, mais du à mon incompréhension du mécanisme, je serre à nouveau au lieu de desserrer. Ouch! Pas de panique! Rien ne sert d’alerter Meilleure amie. Tout est sous contrôle. J’essaie encore. Horreur, mon pied est pris, mes orteils toutes écrasées les unes par-dessus les autres.

Moi : Meilleure amie, je crois que j’ai un problème avec mes raquettes.

Meilleure amie, ignorant tout : Qu’est-ce qu’il y a? Elles ne sont pas bien attachées?

Moi : Oui, on peut dire. En fait… c’est qu’en essayant de les serrer…. Hum… je pense que mes pieds sont pris dans mes raquettes.

Meilleure amie : Voyons, t’es pas sérieuse?

Moi : Oui… et ça commence à faire mal. Plus j’essaie de les desserrer, plus je les serre.

Meilleure amie, bouche bée : Quoi, tu ne sais pas comment attacher et détacher tes raquettes????

Moi : ça ben l’air que non. C’est toi l’experte en raquette… tu voudrais pas y jeter un coup d’œil?

Meilleure amie s’approchant de moi, riant un peu : Ben j’en reviens pas. Elle ne sait même pas comment mettre ses raquettes!

Meilleure amie, toujours calme : allez, assis-toi dans la neige, on va regarder ça. Puis s'esclaffant : Oh mon dieu , ta botte est toute plissée!!!! ça doit faire mal à tes orteils ça!

Puis, voulant se faire rassurante Meilleure amie y va d’un : ce ne doit pas être compliqué, faut juste tirer sur cette sangle…

Moi : Non!!! Ayoye! … et ça serre encore plus.

Meilleure amie : Ah non, ok, je pense qu’il faut lever ces gugusses-là en même tant. Oh mon dieu, c’est pas ça…..

Commet se termine cet épisode des orteils crunchées dans une botte, elle-même prise au piège dans une raquette?

Et bien, elle finit bien quand même. Il ne faut pas sous-estimer toute la débrouillardise et la force de deux meilleures amies, seules dans la forêt en plein hiver!

En effet, nous avons réussi à sortir dans un premier temps mon pied de ma botte puis ma botte de ma raquette. Merci à Meilleure amie! Je sais maintenant comment fonctionnent mes raquettes!

J’ai déjà hâte à notre prochaine sortie!

P.S. La prochaine fois, j’amènerai des ciseaux ou un couteau!!!

2 commentaires:

Rouquine a dit...

Encore une fois, je te comprends!!!!
Ouais, pas toujours évident les mosus d'attaches de raquette...
En fin de semaine, je suis allée essayer pour la première fois les raquettes que j'ai reçues... à Noël l'an dernier (!!! ;-))
Avant de les mettre, je les examine pour essayer de comprendre le mécanisme des fixations.
Les serrer: facile, il y a une petite clanche qui, quand on la lève, ressere la fixation.
Les desserer: hou là! C'est plus compliqué...
Je tire, je pousse: rien à faire, ça reste "pogné là"!
J'essaie encore: une fille a sa fierté! Je n'ai pas le goût de devoir demander à mon homme comment ça fonctionne... Surtout que je me targue souvent d'être meilleure que lui pour comprendre les mécanismes de toutes sortes...
Ben finalement, pas le choix... "Chéri! tu pourrais pas jeter un coup d'oeil?
Il tire sur la fixation et hop: elle se déserre!!!
Maudite affaire!!!!

La mi-trentaine a dit...

Rouqine, je nous soupçonne d'avoir la même marque de raquettes!!!
Espérons que notre deuxième sortie sera moins compromettante. On s'en donne des nouvelles!