15 janvier, 2009

Rencontre des parents

Dans quelques heures, j’ai rendez-vous avec le professeur de Grincheux. C’est la rencontre des parents, suite au bulletin d’avant Noël.

Cette rencontre est pour les parents qui ont un enfant qui éprouve certaines difficultés à l’école.

J’ai peine à exprimer comment je me sens à l’instant. J’éprouve un mélange de peine, d’inquiétude et de frustrations.

Nous travaillons si fort à la maison. Et déjà que Grincheux n’aime pas trop les devoirs…

J’essaie de trouver, et surtout de préserver, cet équilibre entre maintenir son désir de toujours faire de son mieux et celui de ne pas se décourager même si les résultats ne reflètent pas les efforts investis.

Et ce n’est pas facile. Ni pour lui, ni pour moi.

Pour moi, l’école n’a jamais été une source de stress.

Cela m’a pris quelques temps avant d’accepter que pour Grincheux, cela serait différent.

Comprenons bien; il y a une différence entre le dire et le comprendre, voir l’accepter.

Maintenant, je sais que pour Grincheux, 68 (parfois 60) au bulletin en français, c’est ce à quoi on doit s’attendre. C’est à partir de cette note que l’on peut évaluer s’il a fait du progrès où s’il est en perte de vitesse.

C’est une autre façon de voir, de comprendre et d’apprécier le cheminement scolaire de son enfant.

6 commentaires:

La rouquine a dit...

Je te comprends mes deux fistons éprouvent aussi des difficultés à l'école et même si on essai d'être compréhensive pas toujours facile de demeurer zen. Je crois aussi que pour nous qui n'avions pas de difficulté à l'école nous nous retrouvons en terrain inconnu hors de nos propres repaires.

Un jour à la fois, encourage le face à ses difficultés et souligne ses succès.

Mi-trentaine a dit...

Je pense pareil comme toi Rouquine. Il est important de souligner les réussites et de récompenser les efforts soutenus.

Et tu as bien raison: un jour à la fois ou: un soir de devoirs à la fois!!!

La Mère Michèle a dit...

Bisou à ton coeur de maman xxx
Je te comprends !

Mi-trentaine a dit...

Merci! C'est gentil.

Anne Marie Dupras a dit...

Aye aye, juste en te lisant mon coeur de mère s'est froissé. Tu dois en effet vivre plein de sentiments, parfois contradictoires!

Mon fils a toujours eu d'excellents résulats à l'école mais ma fille, qui entrera à la garderie en septembre, me donne l'impression que ce ne sera vraiment pas si simple avec elle. Et j'appréhende déjà. Je sais que les devoirs seront plus laborieux, et pourtant les résultats moins concluants.

Mais tu sembles avoir la meilleure attitude qu'on puisse adopter et ça, c'est ton fils qui t'en remerciera plus tard ...et ça vaudra tous les bulletins du monde.

Courage!

Mi-trentaine a dit...

Bonjour Anne Marie! Je te remercie pour tes propos réconfortants.
Et comme tu les dis, chaque enfant est différent. D'où l'importance de s'adapter (et répondre) aux forces et faiblesse de chacun de nos enfants.