06 juillet, 2009

Il y a un pessimiste chez moi

À quelques reprises, je vous ai parlé du côté pessimiste de la personnalité de Grincheux.

Et bien l’autre jour, je suis tombée sur un livre à la librairie qui s’intitule Freeing Your Child From Negative Thinking - Powerful Practical Strategies, écrit par Tamar E. Chansky, Ph.D.

Je n’ai pas encore terminé la lecture du premier chapitre et déjà, je sens que ce livre nous apportera beaucoup.

Par exemple, l’auteur explique que les enfants qui teintent leur vision du monde de négativisme, disent souvent que ceci se fait bien malgré eux. Qu’il y a comme une voix, une force qui les poussent à voir, à vivre ainsi.

Ceci m’a instantanément rappelé une discussion que j’ai eue avec Grincheux, il y a quelques semaines.

Il était de mauvais poils depuis quelques jours et là, Compagnon et moi, nous en avions assez enduré.

Alors que nous discutions du pourquoi il se sentait et se comportait ainsi, il me dit, tout de go, que ce n’était pas lui qui voulait agir de la sorte mais plutôt quelque chose qui prenait contrôle de lui et le faisait agir, penser ainsi.

À ce moment précis, j’ai stoppé notre discussion. Je lui ai dit qu’il exagérait et que ces histoires, j’en avais assez entendues. Il a alors versé quelques petites larmes, la lèvres du bas tremblotante.



Et voilà que ce livre m’apprend qu’il ne mentait probablement pas. Qu’il n’essayait pas de se trouver une porte de sortie facile.



Juste pour cette révélation, je suis heureuse d’avoir mis la main sur ce bouquin. La preuve qu’en tant que parents, nous ne sommes pas toujours équipés pour aider nos enfants.


Bon, dans le plus léger (!) le livre propose ce petit jeu afin d’inciter l’enfant négatif a voir un peu moins noir et un peu plus nuancé.

Le voici. C’est un jeu qui se joue aussi très bien avec des enfants à l’humeur équilibré!!! Surtout en voiture lorsque l’on doit occuper toute cette marmaille assise à proximité, sur la banquette arrière!


On commence par :
Malheureusement…. J’ai oublié mon sac à lunch à la maison ce matin

Et on invite l’enfant à compléter :

Mais heureusement ….. des amis on partagé leur repas avec moi.

Vous voyez le principe? Malheureusement…. Mais heureusement…

Nous en avons fait l’essaie ce matin, en route pour le camp de musique.

Au début, Grincheux , Proffe et moi prenions l’exercice bien au sérieux, puis finalement, nous sommes partis dans des folleries qui nous ont bien fait rire!!!

Comme quoi, le noir et le rose se marient bien!

2 commentaires:

La Belle a dit...

C'est bon ce truc là ! Malheureusement je ne risque de ne plus m'en souvenir, mais heureusement que j'ai garder un lien dans mes favoris ;-)

Mère Poule a dit...

J'vais essayer ça avec Poussin... on sait jamais, d'un coup que ça marcherait...

LOL